Forum – février > mai 2018

Téléchargez la plaquette Février-Mai 2018

Édito – Février – Mai 2018

L’image donne à chaque individu le pouvoir d’échapper aux dimensions spatiales et temporelles où chacun vit. Elle est aussi devenue un produit de consommation totalement intégré dans un système de production sophistiqué et maîtrisé aux ressorts économiques puissants et hégémoniques.
L’image c’est aussi le message qu’elle contient, son éventuelle intention, c’est l’idée de ce que l’on peut se faire de l’autre : miroir de nos peurs, nos appréhensions, de notre respect, de notre reconnaissance.
Ce n’est pas de tri, et autres critères discriminants, dont a besoin le citoyen pour comprendre et agir dans notre monde – bien commun – pour s’affranchir des murs physiques ou mentaux sans cesse dressés et érigés, nouvelles frontières qui nourrissent discordes, oppositions, haines. L’image peut nous faciliter la compréhension de notre environnement, apprivoiser nos peurs, dépasser notre ignorance, modifier notre perception du monde, dès lors qu’elle est montrée, accessible, partagée, commentée, critiquée et être ainsi source de sensibilité, de réflexion ou les deux à la fois.
C’est d’image dont il est question ce semestre, au Forum-IRTS de Lorraine : des films qui nous montrent la réalité sensible des êtres, d’écrivains créateurs inépuisables d’images, de documentaires qui regardent et racontent notre monde sous des angles multiples, d’images musicales.
Il y sera question des gens. De tous. Des autres. De tous ceux qui, à nos yeux, ne sont jamais ni des étrangers, ni des envahisseurs, ni – nous ne savons pourquoi – deviendraient du jour au lendemain, des empêcheurs ou des indésirables.
Plus d’une vingtaine de rendez-vous que nous vous proposons afin « … de ne pas nous habituer, justement, à toute la misère du monde (1) » comme l’écrit Le Clezio et ne pas « … nous accoutumer à la menace, comme composante essentielle du monde naturel » analysait Vaclav Havel (2).
Plusieurs moments où on pourra s’imprégner de la réflexion de Paul Otchakovsky-Laurens « il faut poser la question aux gens quand ils sont vivants » (3).
Maintes occasions que nous vous proposons, public ou travailleurs sociaux, pour comprendre, agir, s’engager professionnellement ou collectivement en société, dans des causes communes, au service de l’intérêt général.

Daniel Soibinet
Président du Comité éditorial du Forum-IRTS de Lorraine


(1) Droit d’asile J.M.G Le Clézio (Obs du 11 janvier 2018)
(2) Lettre ouverte au Président de la République Tchèque (1975)
(3) Paul Otchakovsky-Laurens, fondateur des Editions P.O.L, décédé le 2 janvier 2018 et cité par Marie Darrieussecq (chronique de l’Obs du 18 janvier 2018)